Tourisme > Patrimoine > Puits et fontaines

 

Les principaux points d'eau de Ceyreste

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Voici l'itinéraire des principaux points d'eau de Ceyreste. Légende :

1. Puits autrefois communs à ceyreste, La Ciotat et Cassis :

2. Bassin de 1866, il alimentera les deux réservoirs communaux de 1869 et de 1903.

3. Glacière (en ruine), vestiges d'une construction qui servait de réserve de glace.

4. Fontaine d'accès facile et en très bon état de conservation.

5. Fontaine existant depuis la plus haute antiquité. Remarquable ouvrage, la voûte a été réparée sous Napoléon III (Visite obligatoire !!).

6. Citerne de la place publique (Toujours utilisable) au-dessous de la Font d'Amon.

7. Réservoir communal de 1903, très bel ouvrage de 300m3, dis le "Grand Bassin".

8. Réservoir communal de 1869, près de la caserne des pompiers, il recevait les eaux des Glacières et de la Font d'Amont.

9. Puits situé en haut de la rue L. Gruvellier ("La meilleure eau de la région" d'après les anciens).

10. Puits de la place du Verger.

11. La plus connue des fontaines de Ceyreste, elle fait partie de l'histoire du village, ancien point d'eau du château et sans doute à l'origine de l'implantation de Ceyreste. Très bien conservée.

12. "Le Versailles" des points d'eau de Ceyreste. Ce lien magnifique doit être connu et visité. Magnifique fontaine à l'environnement exceptionnel (à connaître et à faire connaître !).

 

NB : Les fontaines Bayard (O) : quelques-unes sont encore en fonction et d'autres en vestiges... 

  

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les vieilles fontaines du village

 

Les plus anciennes fontaines publiques à l'intérieur du village de Ceyreste sont au nombre de trois : le Puits Neuf, en haut de la rue Louis Cruvellier, le Puits du Verger, au fond de la rue Marius Cruvellier (ancienne rue du Verger) et la Fontaine Romaine, sur sa placette. Ce sont, en réalité, trois puits alimentés par les eaux d'infiltrations descendues des hauteurs qui dominent le village.

 

Le Puits Neuf semble avoir été creusé à la fin du Moyen Age. Il est mentionné dans les cadastres du XVIe siècle. Il passait pour fournir une des meilleures eaux du pays. En 1838, il fut écarté des maisons, élargi et muni, un peu plus tard, d'une pompe à bras.

 

L'eau du Puits du Verger, aménagé dans un renfoncement, servait, en partie, aux besoins du boulanger communal, installé à proximité.

 

La Fontaine Romaine, l'un des monuments les plus connus de Ceyreste, existait sans doute dès l'Antiquité ; mais la construction qui l'abrite remonterait à l'époque romane et serait donc conptemporaine de la partie médiévale de l'église. La première allusion à cette fontaine se trouve dans un état descriptif du village, de 1379, qui notait l'existance d'un "Puits au-dessous du château". L'appellation "Fontaine Romaine" est moderne. Elle a remplacé le vieux nom de "Font Dintre" (= la fontaine de l'intérieur), sur la place du Pérussier (= du poirier). L'abreuvoir en pierre, à la droite de la bâtisse, fut transporté du château à l'église (où il servit de bénitier ou de fonts baptismaux), puis l'église près de la fontaine. Il porte, à sa périphérie, quelques restes d'une belle inscription latine. Celle-ci concerne la grande famille Cornelia, d'Arles. Elle n'a aucun rapport avec la fontaine. Au début du XXe siècle, les Ceyrestens comme le montre une carte postale de l'époque, puisaient l'eau au moyen d'un seau fixé à une chaîne glissant sur une poulie scellée au plus haut de la voûte.

 

De nos jours, ces trois fontaines ne sont plus utilisées, elles ne constituent qu'un élément pittoresque dans le décor villageois. Jusqu'au lendemain de la Grande Guerre, elles étaient la vie même du village. Toute la population avait besoin de leur eau : les ménages, les cultivateurs, les artisans... Chaque fontaine était un lieu d'allées et venues et de fréquents rassemblements où l'on causait, plaisantait échangeait des nouvelles. Les citernes des particuliers qui recueillaient les eaux de pluie, et les puits de la campagne voisine s'ajoutant à ces fontaines, l'eau ne manquait pas à Ceyreste, en temps ordinaire. La sécheresse estivale demeurait cependant redoutable. La pénurie d'eau provoquait des querelles entre les usagers. Lorsqu'il n'y avait plus qu'un puits en service, le fontainier n'accordait, sur l'ordre de la Mairie, que cinq litres d'eau, chaque jour, par personne...

 

MAIRIE DE CEYRESTE
Place Général de Gaulle
13600 CEYRESTE
Adresse postale :
CS 80075
13708 CEYRESTE
Téléphone :  04 42 83 77 10
Fax :  04 42 71 48 94
contact@ceyreste.fr
  • Facebook Clean
  • White YouTube Icon